Les femmes et leurs statuts dans le monde
Les femmes et leurs statuts dans le monde
Les femmes et leurs statuts dans le monde


Depuis plusieurs années les femmes se sont battues pour devenir des citoyennes à part entière afin d’avoir le droit de réaliser et exploiter l’intégralité de leurs compétences, elles ont gagné des droits et des libertés dont elles sont dignes pour devenir indépendantes.

 

Saviez-vous que le statut des femmes a varié entre le XIX et le XXIsiècle ?


Celles-ci ont vu leur statut social, politique et citoyen être au plus bas mais n’ont jamais lâché l’affaire et ont lutté pour leurs droits et libertés. Toutes les femmes dans le monde se sont serrées les coudes afin d’obtenir ce qui, plus tard, leur ouvrira toutes les portes.

Cette lutte acharnée, qui leur a couté de nombreuses années de combat et de guerre, n’a fait qu’envenimer leur soif de revanche, de liberté et surtout de s’intégrer à la société.

Au XIX siècle, l’Europe, notamment la France, a vu les femmes exprimer des volontés politiques ayant un désir d’appartenir à la nouvelle société, c’est ainsi qu’apparait le féminisme reniant donc toutes chances de liberté d’expression des femmes. Malgré le rôle qu'ont joué les femmes durant la révolution (Olympe de Gouges et sa déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, les sans-culottes féminines de 1789…), celles-ci restent exclues de la vie politique et en gardent un gout amer. Pour montrer l’inégalité des sexes plus que présente en France au XIXème siècle, rappelons-nous d’Olympe de Gouges fut guillotinée pour avoir voulu « être un homme d’état »…

 

Cette triste réalité n’a pas été la même partout en Tunisie par exemple, c’est pire, les femmes étaient mal traitées frappés, fouettées, torturées…Elles n’avaient donc aucune place dans la société. Meurtre, coups, viol, privation de la liberté d’agir ou d’aller et venir, excision, mariage forcé, refus du droit à l’interruption de grossesse … La liste des violences perpétrées sur les femmes est tellement longue. Et dire que malgré cette souffrance, elles ont réussi à survivre dans un monde ou d’après les autres elles n’avaient pas leur place.

 

Les mouvements féministes s'organisent en Tunisie et en France. Éloignées du champ politique, les femmes se regroupent en association, créant des organes de presse afin de faire avancer leurs causes. Ces mouvements féminins sont divers : associations d'ouvrières ou d'assistance aux travailleuses gérées par la bourgeoisie. En France elles n’obtiennent le droit de vote qu’en 1944 et en Tunisie en 1956 ce qui est plutôt tard pour des citoyennes.

 

Entre préjugés et privation de libertés, la société du XIX siècle regroupant les deux pays, la France et la Tunisie, avaient une vision différente de la femme, non pas cette guerrière et femme forte du XXI siècle mais la bonne, cuisinière, femme au foyer et mère négligeant dont la place se limitait à la violence conjugaleet la

maltraitance.

Les femmes ne jouissaient donc d’aucun droit avant l’arrivée de libérateurs qui ont aidé ces femmes à reprendre la place qui leur a toujours appartenue et qu’elles méritent.


Désormais les femmes ont obtenus  tous les droits qui leur reviennent et toutes les libertés dont elles sont dignes